Comment je suis devenu accro a Instagram… et à la photographie

Hello, Hello,

voilà quelques jours que je n’ai pas écrit. Et pourtant faire vivre ce blog était une de mes résolutions de l’année 2018. Bon on est qu’en février et le blog n’a d’existence que depuis un mois mais quand même.

Aujourd’hui, Je voulais parler avec vous d’un fait de société qui me touche particulièrement (et encore plus en ce moment).

C’est Instagram. Vous savez ce réseau social où l’on peut poster des photos de tout et surtout de rien…

L’autre jour, je regardais une vidéo de Nino Arial sur (qui est excellent au passage vous devriez aller voir sa chaîne  Youtube) qui disait que lui aussi avait succombé aux sirènes d’Instagram.

Enfin, plutôt il  compare Instagram et son utilisation à une drogue. Et pour tout vous dire, je suis assez d’accord avec lui. Même si Nino, comme toujours, le démontre avec humour, il n’en est pas moins vrai que l’on peut difficilement ne pas tomber accro.

J’avoue au début, j’en faisais une utilisation occasionnelle. L’avantage d’Instagram , c’est que l’on peut retoucher ses photos, donner l’impression de photos de pros (ou du moins une fausse impression de photos de pros) et les partager avec qui veut.

Ce qui est plutôt sympa en soit car cela permet de laisser exprimer sa créativité (surtout à ceux comme moi qui n’en n’ont presque pas).

Maintenant, je poste tous les jours et je regarde mon insta plusieurs fois par jours… pour voir combien de personnes ont likés, pour voir combien se sont abonnés (ou désabonnés).  Si ça c’est pas de l’addiction alors je sais pas ce que c’est.

Addiction : dépendance très forte entrainant une conduite impulsive

C’est assez ironique quand on y pense, alors qu’une de mes résolutions de l’année était de moins utiliser mon téléphone portable. (mon esprit de contradiction peut être).

Je prends des photos de tous et de rien. Je me suis même mise à faire des selfies c’est pour vous dire (et je ne me supporte pas en photo, je trouve que je ne suis pas du tout photogénique). #cestgravedocteur?

Donc, oui faute de mieux, je suis une addict. Il existe peut-être des groupes d’Instagrameurs Anonyme non ?

J’avoue quand on voit certains comptes Instagram, cela fait rêver (surtout quand on voit leur nombre d’abonnés).

Mais la réalité est dure. Déjà ces comptes aux millions d’abonnés, ce sont soit des professionnels de la photo, soit des personnalités publiques, soit des marques connues. On ne peut pas vraiment lutter à notre niveau. Alors oui la vie de ces instagrameurs peut faire rêver (cadeaux de la part des marques, voyages, etc). Et cela donne une fausse impression que tout le monde peut y arriver.

Cependant, je me dis que tout n’est pas perdu. J’ai cette faculté (ou ce défaut), de finir par me lasser au bout d’un moment s’il n’y a pas de nouveauté. Il y a donc de l’espoir que je puisse m’en sortir un jour… ou pas.

Pour prouver mon addiction démesurée,  la photo du jour (ben oui parce que le principe d’Instagram est de faire des photos et de les poster). Jamais avant je ne me serais aller me balader dans mon quartier et prendre ce genre de photo. Et encore moins à 08h30 du matin. Cependant, quand je vois le rendu, j’en suis plutôt satisfaite.

Allez c’est tout pour aujourd’hui, on est dimanche, je suis en vacances… ce qui signifie une seule chose… Ménage et rangement. Mon appart ressemble à un champ de mines, je vous  explique même pas… les joies du célibat j’imagine ^^.

On peut faire tout le bordel que l’on veut mais par contre on est tout seul à ranger.

Je vous souhaite un bon dimanche,

#Bisous

Crylune

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s